Étiquette : vélotaf

Yuba Mundo : le « deuxième moi »

Vendredi, 16h, Grenoble. Sébastien Fauvel évoque avec passion ses déplacements seul ou en famille avec son Mundo, ses attentes et leitmotiv, que ce soit pour travailler, ses activités ou vacances !

Sebastien fauvel ski yuba mundoSi aujourd’hui beaucoup de ses proches ont de lui l’image d’un sportif, Sébastien s’amuse en déclarant : « Pour moi je ne fais rien d’exceptionnel, je pédale simplement à mon rythme quotidiennement. En fin d’année, mon compteur affiche entre 4 000 et 4 500 km, ce qui finalement ne fait que 12 km en moyenne par jour. Ce qui compte réellement pour moi, c’est surtout de pouvoir transporter jusqu’à 100 kg avec mon cargo bike, sans effort particulier ». Son épouse Cécile sourira certainement en l’entendant expliquer : «  Ce vélo c’est mon deuxième moi, comme ma femme en quelque sorte ! ».

À 46 printemps, ce grenoblois installé comme ingénieur dans le secteur du bâtiment avoue être tombé amoureux de son BMX à 12 ans. « J’ai le souvenir d’avoir fait beaucoup de vélo depuis l’âge de 8 ans dans ma résidence, où j’ai d’ailleurs eu l’occasion de tomber à de multiples reprises ! ». Il confie ensuite naturellement avoir toujours eu une approche très physique du deux-roues, qui lui valut plus jeune quelques frayeurs…

Des déplacements fun à vélo chaque jour

velo cargo yuba long loadAprès avoir longtemps pédalé pendant ses congés, Sébastien a également opté pour le vélo comme mode de déplacement quotidien. « Dans un premier temps dans un souci de responsabilité individuelle au niveau du changement climatique » puis très rapidement de manière spontanée car : « Mon grand kiff est de pouvoir transporter des trucs de dingue ! ». Au-delà de la question écologique, le sentiment d’auto-suffisance et de liberté prennent le pas : « Quel plaisir de se sentir autonome sans voiture ! ».Faire les courses en Yuba Mundo velo cargo

C’est animé par ces sentiments que Sébastien commence par se tourner vers les vélos en location pour se rendre notamment à son travail en constatant « n’être pas forcément bien installé car le modèle n’est pas toujours adapté. Puis naturellement, il cherche à identifier une monture qui lui corresponde et lui permette de tout transporter ». Cette idée de déplacement en mode totale indépendance et ludique poursuit son chemin lors de la naissance de son fils. « Comment puis-je continuer de pédaler chaque jour et faire par exemple mes courses avec un enfant à l’arrière ? ». La révélation du jeune homme arrive lorsqu’il croise une personne équipée d’une extension : « Je me souviens alors l’avoir alpaguée et être complètement bousculé par cette découverte ! ».

En famille, il s’affranchit alors doucement de la voiture, même en ville, que ce soit pour ses trajets personnels ou professionnels ainsi que pour des travaux divers. Après une observation poussée du marché pendant trois mois, suit l’acquisition de matériel adapté : « Je me suis aussitôt demandé comment j’avais pu finalement attendre jusque-là ! ».

Le Mundo, « le vélo à tout faire »

Bon mécanicien et avant-gardiste, le père de famille souhaite monter personnellement son vélo en fonction de ses attentes précises, notamment sur le groupe freinage-transmission qu’il pense particulièrement solliciter. « J’achète alors le cadre nu d’un simple VTT et un groupe complet de freinage-transmission Schimano XT. Depuis 2015, c’est Yuba que j’ai choisi. Le Mundo pouvant porter plus de charge, mais surtout parce que la géométrie du vélo était compatible avec la carriole de mon p’tit dernier Gabin. En effet, en mettant une adaptation pour potence dans le tube arrière, on peut facilement installer une attache pour la carriole » explique enthousiaste Sébastien.

Le cargo bike, la révolution familiale

Complétement conquis Sébastien clame : « Ce vélo est tout simplement génial, c’est une sorte de cabriolet-camion américain ! ». Au fil des années, ses enfants Mathéo, âgé aujourd’hui de 12 ans, et Gabin 6 ans, grandissent mais le cargo bike fait pleinement partie de la famille. Après quatre années d’utilisation, impensable pour la tribu de penser se séparer du Mundo. Sa femme Cécile s’est d’ailleurs aussi mise au cargo bike !

velo cargo yuba remorque vacances« Quel confort de ne pas devoir circuler son sac sur le dos et de ne pas avoir le souci de traces d’auréoles ! Chaque jour, mes valises sont toujours bien remplies ! ».

Pour conclure, cet amoureux du deux-roues explique qu’en 50 mètres même les plus sceptiques comprennent la maniabilité et le confort des vélos Yuba. Conclusion : essayer les déplacements en cargo bike, c’est adopter un autre style de vie !

Vis ma vie en mode Mundo

Pour suivre les aventures de Sébastien et sa famille, rendez-vous sur leur :

 

Qu’est ce que le vélo cargo?

Le vélo cargo, engin des temps modernes ou sursaut historique?

On peut l’appeler de différentes façons, vélo cargo, vélo de fret, vélo de transport ou encore selon l’anglicisme Cargo bike. Les premiers vélos cargo remontent au début du XXème siècle et plus spécialement utilisés en Angleterre à des fins commerciales et commerçantes, pour le transport du pain, de la viande ou encore du courrier. Aujourd’hui, plus utilisé pour du transport de personnes, il est devenu essentiel aux trajets quotidiens dans certains pays.

A quoi ressemble un vélo cargo?

Il y en a de toutes les sortes et de toutes les couleurs, à deux roues, à trois roues, avec des petites roues, avec des grandes roues, avec des bacs de transport, à l’avant ou l’arrière.

Bref comment s’y reconnaître dans tout ça?

Caroline, une maman blogueuse et heureuse utilisatrice d’un Boda Boda nous explique un peu tout ça dans cette petite vidéo.

Quelle est son utilisation actuelle ?

Les vélos cargo sont réapparus au début des années 80 en Europe puis un peu plus tard aux Etats-Unis, grâce à des petits fabricants, pionniers et avant-gardistes, conscients de nouveaux besoins en terme de transport : pratiques, écologiques et non polluants.

L’objectif du vélo cargo est resté le même c’est-à-dire le transport, mais le contenant a changé. Fin du XXème siècle, leur utilisation s’est réorientée du transport de marchandises au transport de personnes et notamment d’enfants.

Oui, le vélo cargo est devenu un nouveau membre de la famille et bien plus encore, comme en Hollande, où les écoles et les crèches les utilisent pour transporter les enfants.

Egalement utilisé par des entrepreneurs engagés dans l’éco-responsabilité, ces cyclistes en font leur moyen de transport au quotidien.

Depuis quelques années maintenant, nous pouvons constater un grand retour du vélo cargo dans le commerce.

  • Aux Etats-Unis de nombreuses food cart (cantines mobiles) raviront vos papilles tout en vous proposant tacos ou crêpes sur un coin de rue de New York ou San Francisco.
  • En Europe, des sociétés de livraison se sont réappropriées le vélo cargo pour une livraison sur les derniers kilomètres en milieu urbain surtout.
  • Une tendance justement stratégique voire cruciale pour les centres villes qui visent tous à réduire leurs émissions de CO2.


Droits réservés: Derek Yarra Photography

Les différents types de vélos cargo

Le cycle truck

Une roue normale à l’arrière de 26 pouces et une plus petite à l’avant. Cela vous rappelle quelque chose ? Les vélos de la poste de notre enfance, pour moi en tout cas, même si je ne suis pas si vieux. On ne s’étendra pas sur le sujet.

Ancien vélo de la poste avec une petite roue avant

Le butcher bike ou vélo de boucher

Vélo typiquement classique anglais du début du XXème siècle. Vous en verrez encore beaucoup en service aux Pays Bas et au Danemark, mais avec une utilisation plus large et variée.

Butcher bike

Les biporteurs ou Long John

C’est un vélo à deux roues avec le chargement à l’avant du vélo. Généralement équipé de petites roues, 20 pouces. Il est typiquement le style de vélo auquel les gens pensent lorsqu’ils ont réalisé ce que peut être un vélo cargo. Bien évidemment de nos jours les biporteurs sont aussi disponibles pour la plupart avec une assistance électrique.

Les tricycles

Il en existe deux sortes, transport  de charge à l’avant ou à l’arrière. Le plus commun de nos jours en Europe tend vers le transport à l’avant. Typiquement prévu pour le transport d’enfants. Stable mais peu maniable, de nombreux fabricants se penchent sur le sujet afin de le rendre plus efficace. Le transport à l’arrière est peu commun dans nos contrées, on le retrouve plus généralement en Asie du Sud-Est.

Le Long tail ou vélo rallongé

C’est un vélo qui est rallongé à l’arrière avec un transport de la charge reporté sur l’arrière du vélo. Ce vélo cargo ressemble le plus au vélo classique. Dans sa conception, comme dans son utilisation – puisque n’ayant pas de charge à l’avant du vélo – il est très stable, maniable et n’occasionne aucune gêne au niveau de la visibilité du conducteur.

Le vélo cargo long tail (appellation anglo-saxonne) peut être équipé de roues de bicyclettes plus grandes que ses collègues biporteurs, ou d’un mixte de taille ou style de roues.

Quel est son futur?

Le futur du vélo et plus spécifiquement du vélo cargo rime avec expansion. La bicyclette est un moyen de transport peu onéreux. Même un vélo à assistance électrique est bien moins cher qu’une voiture sur les dépenses à l’année. Nous y reviendrons dans un prochain article.

 

Eco-responsable, pas d’emission de CO2 et même si rien n’est absolument parfait dans un monde qui ne l’est plus, son impact écologique global reste malgré tout très modéré face a des méthodes de transport utilisant de l’énergie fossile. De nombreux transporteurs, notamment aux Etats-Unis ont décidé de prendre, ou devrais je dire reprendre, la direction du vélo ou un engin proche du cycle pour effectuer les livraisons en milieu urbain, sur les derniers kilomètres. Je pense à UPS qui re-introduit une solution de tricycle à charge arrière, à assistance électrique, dans certaines régions. Ou encore des constructeurs automobiles qui se mettent à inventer des concepts vélos, sans que cela ressemble réellement à un vélo, mais l’idée est là et doit faire son chemin.

Le vélo cargo est une superbe opportunité pour modifier notre conception post modern du déplacement urbain et contribuer ainsi à l’assainissement des centres villes. Mais, le vélo cargo est aussi un formidable engin afin de voyager plus lentement, autrement, découvrir plus, et partager plus. Joyeusement seul ou en famille. Un nouveau style de vie.